• 1
  • 2
  • 3
  • 4
Text Size
22 Sep, 2021
Nous suivre sur Facebook

A l'agenda

  • Cours de yoga
  • Invechjà bè in corsica

Un art de vivre : le yoga (exercices physiques, respiratoires, relaxation)

Reprise des cours collectifs le mardi 1er octobre 2019 à 17h 30 à Sainte Lucie de Tallano (Salle Polyvalente-Gîte U Fragnonu)

Séances hebdomadaires gratuites de 90 minutes

Pour renseignements et inscription téléphoner au 06 27 92 58 86 ou contacter le bureau d'accueil à la Mairie

Lire suite :

Avete 60 anni è più ? V'aspittemu in l'attelle !

Bien vieillir en Corse est une action collective de prévention de la perte d’autonomie pour les personnes âgées de 60 ans et plus.

Participez aux ateliers gratuits de gym forme et santé, les jeudis de 11 heures à 12 heures salle polyvalente du gîte de Sainte Lucie de Tallano.

Infos et inscription : 06 60 22 18 53

Lire suite :

Bientôt un pôle culturel au Couvent St-François


Le 28 septembre 2015, la municipalité recevait Pierre-Jean Luciani, Président du Conseil départemental de la Corse-du-Sud, et les élus locaux pour dévoiler le projet du futur pôle culturel du Couvent St-François. Une vidéo projection et une exposition du projet étaient proposées en présence de Laurent Hulot, Directeur des affaires culturelles de Corse du Sud, Amelia Tavella et Alain-Charles Perrot, architectes.

 

Jules Bartoli, maire de Sainte Lucie de Tallano, a d’abord souligné sa satisfaction de voir aboutir ce projet.

Il a tenu à remercier le président du Conseil départemental de Corse du Sud pour son engagement, qui prolonge celui de M. Jean-Jacques Panunzi, pour ce projet de transformation du Couvent en lieu d’animation et de développement culturel de l’Alta Rocca. Il a remercié aussi les services du département pour l’énergie déployée à l’aboutissement de ce projet .

Chantal Pedinielli, Conseiller départemental du Valinco-Sartenais a rappelé que Jean-Jacques Panunzi était à l’origine du projet. Elle a remercié Pierre-Jean Luciani pour la reprise du flambeau afin de restituer à la population l’usage de ce bâtiment historique.

Un projet d’envergure dont chacun sera fier

Pierre-Jean Luciani, Président du Conseil départemental de Corse du Sud, a expliqué que, depuis son élection d’avril dernier, parmi les projets en cours d’instruction, celui du Couvent lui tenait particulièrement à cœur. Il a remercié l’excellent travail du pôle vie locale et développement rural, expliquant aussi qu’il avait fallu aussi sécuriser le financement des partenaires, État et Union Européenne. Il a souligné que : “Si un territoire vit culturellement avec intensité, l’envie d’y vivre, de venir y passer une soirée, de s’y arrêter lors d’un séjour touristique, de le connaître, de le reconnaître, sera présente.” Ajoutant ensuite : “Je souhaite que ce projet devienne un facteur de cohésion sociale et d’attractivité économique”. Il a indiqué que les travaux devraient être terminés dans 18 mois.

Laurent Heulot, Directeur des affaires culturelles de Corse (DRAC) a expliqué que la création de cette médiathèque, qui offrira aussi tous les moyens modernes d’expression, va ainsi relier le milieu rural au monde, et son passé à son devenir. Il s’est réjoui que la capacité de produire des spectacles restitue à la population la forme, l’usage et la vie culturelle de ces lieux.

Une architecture moderne

Charlotte Sauvat du cabinet d’architecte Amelia Tavella et Alain-Charles Perrot, architecte ont présenté le projet retenu.

Le Couvent St François, tel qu’il se présente actuellement Le couvent avec son nouveau bâtiment 

M. Perrot a expliqué le choix d’une construction contemporaine pour remplacer le bâtiment qui avait été détruit au fil du temps. En effet, un pastiche de la construction existante en aurait dénaturé l’assemblage savant et précis. Pour la restauration de la partie ancienne, une mezzanine sera installée et les ouvertures seront restituées comme elles apparaissaient à l’origine. Le bâtiment moderne présentera quant à lui une arche permettant l’accès direct à la cour. À l’intérieur, un ascenseur distribuera les différents niveaux. Dans la cour, une scène sera installée pour les spectacles avec, à l’arrière, des loges pour les artistes.

Charlotte Sauvat a expliqué que la partie neuve serait recouverte de cuivre ! Ce choix a été guidé par la volonté d’un ouvrage résolument moderne tout en étant naturel. Ainsi la façade évoluera avec le temps par une patine naturelle, sans rivalité avec le granit. Ainsi, le bâtiment sera en osmose avec les processus de la nature et de la culture. L’ouvrage contemporain ne présentera pas d’ouverture, par respect pour la beauté de celles du vieux bâtiment. La lumière naturelle passera au travers de percements de façon diffuse.

Les Tallanais étaient venus nombreux prendre connaissance du projet et ont pu poser les questions aux architectes à l’issue de la présentation.

 

 CLIQUER SUR L’ARTICLE POUR LE LIRE

 

 

Partager

  • Défaut
  • Titre
  • Date
  • Aléatoire
  • Arrêté n° ZA-2020-10-30-001 du 30 octobre 2020 imposant le port du masque pour les personnes de onze ans et plus dans tous les espaces publics des villes et villages de la Corse-du-Sud. […] Article 1er - À compter du vendredi 30 octobre 2020 jusqu'au mardi 1er décembre 2020 inclus, le port du masque est obligatoire pour les personnes de onze ans et plus, dans tous les espaces publics des villes et villages du département de la Corse-du-Sud. Le port du masque est obligatoire en toutes circonstances, le fait de manger, boire ou fumer n'est pas compatible avec cette obligation.
  • Renforcement des mesures de lutte contre la propagation de la COVID-19 Depuis le début du mois d'octobre les taux d'incidence et de positivité ont connu une hausse importante pour toutes les classes d'âge. Pour la semaine du 12 au 18 octobre, le taux d'incidence était de 204,5 pour 100.000 habitants soit une augmentation de 131% par rapport à la semaine précédente. Le taux d'incidence chez les personnes âgées de plus de 65 ans était de 142,5 pour 100.000 habitants. Il a doublé par rapport à la semaine précédente. Ces évolutions ont conduit l'ARS à activer le plan blanc dans les établissements sanitaires de l'île. De plus, tous les laboratoires de l'île sont mobilisés pour permettre d'assurer un niveau de tests extrêmement élevé.
  • En participant vous contribuez à…  Mieux connaître et analyser l’agriculture française Le recensement agricole a pour but de dresser un panorama actualisé de l’ensemble de l’agriculture française. Les données collectées permettent de guider les politiques publiques, d’examiner la situation des différentes filières et de nourrir des travaux de recherche permettant de penser l’agriculture de demain. 
AUTRES ACTUALITÉS Cliquer en maintenant la touche majuscule pour voir les autres actualités. load all